Saison 2,
38 MINS

Tykle® la preuve électronique & infalsifiable en P2P – avec Michaël Vergoz (PULSE.digital)

juillet 30, 2020
Airccelerate podcast · Tykle® la preuve électronique & infalsifiable en P2P - avec Michaël Vergoz (PULSE.digital)

“Satoshi a créé un système [blockchain] où on n’aurait pas besoin de l’homme pour avoir confiance. Erreur monumentale!” Michaël Vergoz, CTO PULSE.digital 

L’économie numérique est nourrie par les données et, au coeur de celle-ci, réside la notion de digital trust ou confiance numérique – dans les personnes, les processus et pour construire un monde numérique sûr. En août 2018, la revue The Economist prédisait que 2018 resterait dans les mémoires comme l’année où la loi sur la protection de la sphère privée commençait à rattraper son retard sur Internet. Entretemps, le RGPD a été instauré en Europe et les discussions sur les risques cyber-sécuritaires continuent.

Tandis que l’initiative Trust Valley est annoncée au bord du Léman pour l’automne 2020, l’expert en cybersécurité Michaël Vergoz questionne le paradigme actuel, celui de la défense (firewall ou logiciel pare-feu) contre l’attaque, ou le piratage. Et si la notion de confiance entre pairs d’une communauté normée remplaçait la logique obtenue avec une tour de contrôle ? C’est tout l’enjeu du projet de startup Signderiva initié par Michaël Vergoz & Mehdi Moussouli, têtes chercheuses de l’agence PULSE.digital.

Comment disposer de ses papiers officiels (carte d’identité, permis de conduire, certificat d’étude, etc. sont autant de documents authentiques remis par différentes autorités centralisatrices) sur son mobile et les rendre instantanément vérifiable par son interlocuteur ? C’est la question centrale à laquelle Signderiva tentera de répondre: d’abord par la publication d’un livre blanc dans le courant de l’été 2020, puis en créant un une communauté d’autorités et d’usagers sur le réseau Signderiva, les premières générant les Tykle® utiles aux seconds. 

Codeur, expert en infrastructures et en sécurité IT, Michaël Vergoz a cofondé BinarySEC en 2010, avant de s’impliquer dans d’autres startups en Europe, puis de rejoindre SecuLabs dans le canton de Vaud comme CTI en 2015. Depuis 2019, il est le nouveau CTO de l’agence PULSE.digitale, basée en Suisse, au Maroc et au Sénégal. 

Questions posées à Michaël:

  • pour démarrer, je propose que tu ‘pitches’ ton projet de startup Signderiva. N’oublie pas d’y expliquer la notion d’Autorité, de Tykle et de Tykle vision.
  • en quoi la blockchain peut-elle faciliter la confiance entre des interlocuteurs qui ne se connaissent pas ?
  • où est stockée la donnée et comment est-elle sécurisée ?
  • contrairement aux projets blockchain habituels, pas de crypto-monnaie dans Signderiva… quel est votre modèle d’affaires ?
  • à la place de la crypto-monnaie, une potentielle spéculation sur le poids d’un octet composant un Tykle Vision. Est-ce profitable à la communauté ?
  • la falsification de titres comme un ticket de parking ou de train constitue-t-il un réel problème pour un acteur public ou privé ?
  • vous travaillez actuellement sur un cas d’usage à l’École Professionnelle Suisse de Naturopathie: le ‘Diplôme d’Éducateur de Santé’ remis par cette école romande doit être reconnu par l’organisme OrTra afin qu’un nouveau praticien puisse se voir rembourser sa prestation par les assurances maladies en Suisse. Quelles sont les difficultés techniques ? Et au niveau de l’humain ?
  • un livre blanc sera diffusé dans le courant de l’été. Peux-tu nous teaser son objectif et contenu ?

Avant cela, nous pourrons te découvrir lors de la conférence Nos données face à l’incertain prévue le 9 septembre 2020 au Biopôle à Lausanne!

Scroll to top